Jean-Thomas Trojani : Éviter les erreurs commises lors de la mise en place du générique – Pasifika FoundationHawaii
Pasifika FoundationHawaii

Jean-Thomas Trojani : Éviter les erreurs commises lors de la mise en place du générique

Spread the love

Plus au nord, le besoin ne s’était pas encore fait sentir. D’où des dérives dans les décisions stratégiques que des administrateurs salariés pourraient limiter en défendant le rôle que joue le travail réel dans la création de valeur et la compétitivité de l’entreprise ». Mais ce laps de temps, devant lequel la raison reculerait pour l’explication d’un phénomène tel que l’ellipticité du globe terrestre, n’est qu’un point dans la durée, en comparaison du temps dont il faudrait disposer pour qu’on pût raisonnablement admettre, d’après les règles qui nous guident en matière de probabilité, que, par la seule évolution des combinaisons fortuites, en dehors des limites où les réactions mutuelles suffisent pour rendre raison de l’harmonie finale, après des combinaisons sans nombre aussitôt détruites que formées, des combinaisons ont enfin dû venir, offrant par hasard Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Près d’un grand arbre on échappe au givre ». Elles ont des belles robes, et des beaux chapeaux, et des beaux jupons qui font frou-frou en traînant sur les dalles ; tout ça a été payé argent comptant et les factures sont dans les poches des messieurs qui plastronnent auprès des dames, et qui quelquefois sont leurs maris. Ceux qui proposent une solution pertinente ne peuvent se contenter d’en vanter les mérites sur PowerPoint, mais doivent mettre en avant des études de cas confirmant leurs allégations. La première distinction essentielle consiste à séparer les entreprises à but lucratif des autres. Mais de nombreux pays en développement sont freinés par le manque de demande d’investissement, et pas par une pénurie d’épargne nationale. Certes, les structures subsistent mais les citoyens mettent au premier plan la défense et la reconnaissance de leurs droits, dont ils demandent en permanence l’extension. Habituée pour un temps à l’éblouissante lumière, elle ne distingue plus rien dans l’ombre. On rattache à l’idée dominante les idées subordonnées, aux idées subordonnées les mots dominateurs et représentatifs, à ces mots enfin les mots intermédiaires qui les relient comme en une chaîne. En juin dernier, les économistes ont montré que si le taux de croissance était inférieur de 1 % aux prévisions (ce qui est probable), l’excédent primaire également 1 % en deçà de l’ajustement demandé par la troïka (ce qui est en train d’être négocié), et s’il fallait financer une nouvelle recapitalisation bancaire (ce qu’on ne peut exclure), alors la dette grecque recommencerait à augmenter après 2021. Je crois qu’on le retrouverait au fond de beaucoup de suggestions comiques, surtout dans le comique grossier, là où parait s’accomplir sous nos yeux la transformation d’une personne en chose. Considérons alors, dans le domaine vaguement et sans doute artificiellement délimité de l’ « imagination », la découpure naturelle que nous avons appelée fabulation, et voyons à quoi elle peut bien s’employer naturellement. Mais la discontinuité de leurs apparitions se détache sur la continuité d’un fond où ils se dessinent et auquel ils doivent les intervalles mêmes qui les séparent : ce sont les coups de timbale qui éclatent de loin en loin dans la symphonie. Car, si elles réussissaient dans leur entreprise commune, elles nous feraient assister à la formation de l’intelligence et, par là, à la genèse de cette matière dont notre intelligence dessine la configuration générale. La Presse s’adresse, à part quelques rares exceptions, à un peuple d’esclaves, d’esclaves volontaires, fiers d’une liberté imaginaire, et inconscients de leur réelle servitude ; l’instruction, telle qu’elle est comprise et pratiquée en France, produit, manufacture ce peuple d’esclaves. Mais une philosophie qui ne met pas l’accent sur cette distinction est à côté de la vérité ; ses analyses en seront nécessairement faussées.

Archives

Pages